A travers un reportage d’actualité sur la création de la start-up fictive "Parcours Parfait" l’association Tissons la Solidarité interpelle sur la difficulté pour les femmes à retrouver un emploi suite à une période d’inactivité. 

 

Vous avez peut-être suivi le lancement de Parcours Parfait. Rassurez-vous cette start-up n’existe pas. Alexandra Fournier, sa fondatrice non plus. En revanche les discriminations faites à l’embauche, elles, sont bien réelles. C’est pourquoi en montant cette opération chez Tissons la Solidarité nous avons voulu éveiller les consciences sur le sujet. Et c’est en travaillant main dans la main associations / entreprises / institutions que nous trouverons des solutions. Car quand on se fédère, cela marche !

 

Tissons la solidarité révèle les forces de chacun. Nous pensons que tout le monde devrait être soutenu sur le chemin du retour à l’emploi. 

 

La solidarité n’existe que par l’ensemble des maillons qui la compose, nous fédérons et révélons les forces de chacun d’entre eux. 

Afin de créer un veritable changement nous devons être de plus en plus nombreux à nous engager pour l’insertion par l’activité économique et contre la précarité. 

Appuyé par un réseau de 70 associations, nous tissons la solidarité pour tous ceux qui veulent retrouver un emploi pérenne.